Dossiers

Anciennes Brasseries de Uckange 29/08/2014

Rencontre avec le nouveau propriétaire des anciennes brasseries de Uckange.
 

Récemment, la rédaction de loft.lu a eu le plaisir de rencontrer Carlo Achten , le nouveau propriétaire de ce site industriel.

Découvrir son profil LOFT FRIENDS
 

- En quelques mots, quelle est l’histoire de ce bâtiment ?
 
- En 1865 les deux frères Ensel, Pierre et Eugène ont instauré une petite brasserie à Uckange d’une production de 150 hl de bière forte destinée à la consommation locale. Ils étaient tous les deux négociants en vins et liquoristes.
Lors de la première guerre mondiale, la Brasserie Ensel  participe à l’effort de guerre allemand. Ses locaux sont partiellement mis à disposition de l’armée allemande qui utilise son quai d’embarquement pour le transport des troupes.
Pendant la seconde guerre mondiale, la brasserie sera transformée en camp de travail forcé pour réfractaires locaux, puis une laiterie qui après avoir changé à maintes reprises de nom, sera pour terminer utilisée comme blanchisserie.
Peu avant les années 2000 le bâtiment est livré à l’abandon.

- Quel a été votre sentiment lorsque vous avez vu pour la première fois ce bâtiment ?
 
- J’en suis tombé directement amoureux, Le début d’une grande passion a commencé. Cette bâtisse est un style que nous ne rencontrons pas souvent. Elle m’a fait penser à celles que l’on voit en Amérique. Sa hauteur particulière, ses murs révélant une architecture typiquement allemande. Les briques rouge, la délicatesse des fenêtres, sa forme, la hauteur des murs m’ont ému. En effet les murs s’élèvent et s’affinent au fur et à mesure que les étages montent. Au rez de chaussée des murs d’un mètre d‘épaisseur, au premier des murs de 80 cm, au second des murs de 60 cm pour finir sur le dernier plateau avec des murs de 40 cm d’épaisseur. Cela permettait de non seulement limiter le poids de la construction, mais surtout de gagner en superficie au fur et à mesure que le bâtiment prenait de la hauteur. 
Dénicher un local totalement atypique est une passion ancrée au plus profond de mon cœur et de mes recherches.
 
- Comment se déroulent les travaux ?
 
- Malgré le fait que les 15 années d’abandon avaient provoqué des infiltrations, tout se passe relativement bien. Il y a eu beaucoup de travaux de restauration pour une grosse partie de la bâtisse.
 

- Auriez-vous une anecdote à nous raconter ?
 
- Nous avons un jour découvert un renfoncement, nous avons creusé pour en retirer plus d’une dizaine de containers. En effet le sous-sol sur une superficie de 15 m2 était remblayé de déchets. Dessous, une grande cuve de 2,5 mètre de diamètre y trônait avec encore du fuel à l’intérieur.
Une fois la cave vidée, deux autres découvertes nous attendaient : un long tunnel de 15 mètres de longueur. Celui-ci reliait ce bâtiment à une autre bâtisse malheureusement détruite. Et puis un plus petit tunnel qui a dirigé nos pas vers un puit de 6m de large et de 12 m de long. Il était le réservoir pour l’eau nécessaire à la fabrication de la bière.
 
- Quel est votre projet concernant sa réhabilitation ?
 
- Au sous-sol et au rez de chaussée, un centre de remise en forme avec Hammam, jacuzzi, sauna est en bonne voie d’achèvement. Et sur les plateaux supérieur, 5 lofts. Le premier loft, sera livré le mois prochain. Je compte personnellement vivre au dernier étage dans le plus grand.
 
- Quelles sont vos idées, votre concept ?
 
- Marier l’ancien et le nouveau en utilisant des matériaux nobles.
Les briques rouge existantes offriront par leur couleur de la chaleur. Dans chaque loft, les murs laisseront apparaitre ces briques rouge. Pour l’aménagement des lofts certains des anciens châssis de fenêtres seront réutilisés en miroir.
La patine de la structure métallique sera sublimée, et tout ce qui date de cette époque sera réutilisé.
Des carrelages imitant la tôle usée par temps accueilleront les visiteurs. Dans le centre de remise en forme, du bois en palissade sur les murs pour y mettre du contraste. Deux anciennes reproductions de l’époque rappelant l’histoire de cette brasserie trôneront à l’accueil de la salle de fitness. 
 
Nous avons chiné et trouvé une ancienne baignoire, elle sera une grande jardinière de fleurs.

Propos recueillis par LOFT.LU.

PLATEAU EN VENTE

Actuellement, il reste un plateau de 128m2 à aménager en vente dans ce projet.  Pour découvrir ce bien, cliquez ici.

Pour ceux et celles qui souhaitent plus d'informations sur cette bâtisse, nous vous conseillons ce site web.
http://brasseriesdemoselle.unblog.fr/2009/09/14/u2ckange-brasserie-ensel/

A bientôt sur LOFT.LU
La rédaction