Dossiers

Rencontre avec Natalia Collignon 24/08/2020

Au carrefour des plus beaux bâtiments de Esch-Sur-Alzette, aeco atelier d’architecture, un cabinet adepte de la green architecture. A sa tête, Natalia Collignon, prônant le style contemporain et écologique, la conception de maisons basse énergie et la rénovation dans le respect du patrimoine, Conseil et Concept énergétique urbanisme (PAP). Rencontre.

Luxembourgeoise, notre architecte urbaniste a fait ses deux premières années d’études à l’Institut Supérieur d’Architecture Saint-Luc de Bruxelles puis les trois suivantes à l’Institut Supérieur d’Architecture Intercommunal Victor Horta pour travailler la partie créative. A l’issu elle débute sa conquête du Luxembourg aux côtés de Tetra Lanners Associés avant de rejoindre Beng Architectes Associés de 2005 à 2011 puis ouvre seule son propre bureau aeco atelier d’architecture en 2011. Son mari la rejoint en 2012, afin de développer la branche urbanisme un associé complète l’équipe un an plus tard. Ensemble, ils travaillent sur des maisons unifamiliales, des petites et moyennes résidences puis des projets communaux.

De l’art d’aimer la complexité
S’il fallait définir son style, ce serait sans aucun doute un subtil mélange de pureté contemporaine, sobre à laquelle se glisserait une délicate touche de féminité. Pour autant, même dans la sobriété, Natalia aime la complexité artistique d’un projet. Dans ses réalisations, rien n’est laissé au hasard. Tout est réfléchi, approfondi et justifié.

Tout en sobriété, élégance et modernité, la rousse à l’allure d’une business woman croit en une vision décalée de son art. " Je pense avoir une sensibilité me permettant de ressentir les lieux, les espaces et ça me permet de concevoir les choses différemment des autres " dit-elle en se remémorant quelques projets. En réalité, cette créativité, elle la doit au monde qui l’entoure car tout autour d’elle est source d’inspiration, y compris et surtout le client. "Je prends beaucoup de temps avant de concevoir. Je discute, je comprends comment les personnes vivent, quelles sont leurs besoins et leurs envies avant même de commencer à dessiner ", explique-t-elle. Et de continuer "il m’est déjà arrivé de me trouver dans un lieu quelconque et de me dire que telle ou telle chose pourrait être une idée pour tel ou tel projet." Finalement, c’est ça être architecte : écouter, interpréter, retranscrire au travers d’une architecture et en rêver la nuit.
A chaque projet sa spécificité
Investie dans son travail, Natalia s’adapte à toutes les situations y compris les défis de taille tel que les logements à prix modérés de Godbrange. Un véritable challenge imposant la construction de 4 maisons sur une parcelle "pas très grande" avec des contraintes réglementaires strictes et un budget restreint. Le tout devant être fonctionnel avec quatre chambres à coucher sur une surface subventionnable de 140m2. "On a installé des carports au détriment de garages pour gagner de la place et avoir un espace de vie beaucoup plus confortable pour les personnes" cite-t-elle en exemple.

Son projet phare reste l’école à Elvange : "il ne s’est pas réalisé faute de décisions politiques mais c’est le projet qui m’a le plus plu car j’y ai mis une part de moi, de ma personnalité" se remémore-t-elle les yeux pleins de bons souvenirs. Peut-être aurait-elle dû vivre à l’après-guerre, époque où les réglementations étaient moindres et les architectures "moins standardisées". Bref, une période durant laquelle Natalia aurait pu vivre son art à sa manière. 

Quid du COVID-19 ?
Alors que 2018 se prêtait parfaitement à l’évolution du cabinet aeco atelier d’architecture avec une diversification de projets pour les communes, la crise sanitaire de 2020 l’a amené à revoir sa stratégie d’évolution. Son associé ainsi que son mari ont laissé place à deux nouveaux architectes et une technicienne qui se partagent pour le moment et entre autres des projets de maisons et un centre polyvalent. Affaire à suivre.
 
 
119, rue de l'Alzette L-4011 Esch-sur-Alzette
+352 27 35 21
+352 27 35 22
info@aeco.lu

www.aeco.lu